Au sujet de l’IT for Green

Chacun des domaines d’activités de l’homme consomme de l’énergie et génère une charge toujours plus lourde de gaz à effet de serre et autres polluants.  Une attitude d’hyper-consommation et de ressources considérées jusqu’il y a peu comme inépuisables, une inconscience vis-à-vis des torts causés à la planète, ont favorisé des comportements irresponsables.

Une rationalisation des moyens s’avère désormais indispensable, dans tous les registres économiques et industriels.  Les technologies de l’informatique et des communications (ICT) et l’optimisation qu’elles autorisent sont dès lors un instrument essentiel d’une planète plus verte et durable et d’une activité humaine plus intelligente et responsable.

Projets à l’appui, Euro Green IT s’est donné pour ambition d’informer entreprises, grand public et autorités publiques des possibilités que recèle l’“IT for green” et de contribuer à la naissance de nouvelles opportunités.  De nombreux domaines sont potentiellement concernés, parmi lesquels:

la mobilité

l’éclairage public

un espace urbain plus intelligent

les réseaux d’énergie intelligents

les bâtiments intelligents

les transports et la logistique


La mobilité

Thème majeur d’une société moderne, la mobilité passe notamment par l’amélioration des conditions de circulation et des infrastructures de transport et par la modernisation des espaces de vie et de travail, aménagés de telle sorte à minimiser les déplacements et les émissions de CO₂.  Le recours à des technologies telles que les vidéoconférences, la téléprésence, les outils collaboratifs, les visites ou réunions virtuelles ou, dans un autre registre, la généralisation d’habitudes de partage de véhicules, contribuent à favoriser une meilleure mobilité.

Découvrir la problématique de la mobilité  >>>

 

L’éclairage public

La programmation et l’adaptation de l’éclairage en fonction des besoins réels et des contraintes ambiantes sont à même de réduire sensiblement les gaspillages d’énergie et la note globale de consommation. L’intégration avec d’autres technologies et infrastructures peut également contribuer à un développement plus durable.

Découvrir la problématique de l’éclairage public  >>>

 

Un espace urbain plus intelligent

La ville concentre de plus en plus les populations, multipliant dans la foulée les défis à relever dans les registres de la mobilité, de la sécurité, des communications, de la gestion de l’énergie, des services à prester aux particuliers et professionnels.  C’est là un champ d’action clairement prioritaire qui peut s’appuyer sur une concentration tout aussi intense de moyens technologiques de pointe, encore sous-utilisés.

Découvrir la problématique de la ville intelligente >>>

 

Les réseaux d’énergie intelligents

Les réseaux actuels manquent encore d’efficacité et sont la cause d’importantes déperditions d’énergie.  Ils ne sont en outre pas adaptés à l’émergence de nouvelles sources d’énergies renouvelables (solaire, éolien…) qui impliquent notamment de nouveaux modes de production, de distribution et de consommation.  Un renouveau s’impose en termes de solutions et d’outils qui soient aptes à planifier, surveiller, anticiper, équilibrer et hiérarchiser offres et demandes.  Un “smart grid” se définit comme un réseau d’énergie apte à tirer parti de divers instruments matériels et logiciels autorisant un routage, une allocation et une gestion plus efficaces de l’énergie.

 

Les bâtiments intelligents

Le bâtiment, en particulier en Belgique, demeure synonyme de gaspillage ou tout au moins d’inefficacité énergétique. Une modernisation et une meilleure harmonisation des divers systèmes qui s’y côtoient – chauffage, éclairage, téléphonie, informatique, gestion d’accès… – sont source de gains substantiels.  Elles permettront en outre de faire du bâtiment, qu’il soit privé, public, commercial ou industriel, un chaînon actif et performant des réseaux d’énergie intelligents de demain.

Découvrir la problématique des bâtiments publics intelligents >>>

 

Les transports et la logistique

Les pistes d’amélioration induites par les technologies ICT sont nombreuses dans ce secteur. Equipements électroniques, logiciels et solutions “intelligents” peuvent par exemple assurer la surveillance, le pilotage et l’optimisation des activités, des itinéraires, inventaires, conditions d’entreposage, consommation de carburants, intégration des divers paramètres, systèmes et intervenants.