Smarter Buildings

Objet du projet

Mesure et optimisation de l’efficience énergétique de bâtiments publics

Initiateur

IBM

Contexte

Les bâtiments, publics notamment, souffrent d’un déficit d’efficience énergétique.  Une optimisation de leur consommation, en chauffage et électricité, pourrait autoriser de sérieuses économies financières, tant en termes de fonctionnement quotidien que de maintenance, et en faire des témoins idéaux pour la recherche d’une empreinte environnementale optimisée.

Le secteur public (écoles, administrations…) est un terrain particulièrement propice à l’organisation d’un projet-pilote de bilan et d’optimisation énergétiques dans la mesure où il concentre un grand nombre de conditions intéressantes pourt un tel exercice:

- ancienneté de nombreux bâtiments

- problématique qui échappe souvent à l’expertise présente en interne

- grande diversité en termes de types de locaux, de fréquence d’usage ou de degré de fréquentation

- améliorations potentielles significatives

- nécessité de donner l’exemple et de faire preuve de volontarisme au profit de la communauté

- importante empreinte énergétique, susceptible d’amélioration, en termes d’émission de CO₂.

Avec quelque 900 bâtiments publics, le parc immobilier de la Province de Hainaut constitue par exemple un banc de test et de déploiement intéressant.

Voilà pourquoi nous avons décidé de faire de l’amélioration de l’efficience énergétique des bâtiments publics l’un de nos projets prioritaires.

 

Découvrir la problématique du bâtiment intelligent >>>