Smarter Cities Assessment

Objet du projet

Réalisation d’un “Smarter Cities Assessment” destiné à évaluer la manière de rendre plus efficients les différents rouages de l’écosystème d’une ville.

Villes-pilote: Mons, Namur, Louvain-la-Neuve.

Initiateur

Euro Green IT

Contexte

Une ville est semblable à un organisme complexe, au sein duquel interagissent toute une série de systèmes, d’infrastructures, de services qui constituent son écosystème et qu’elle doit gérer au mieux pour développer une politique efficace: vie citoyenne, vie économique, mobilité et transports, communications, gestion de l’énergie, de l’eau, services publics…

IBM a développé un outil Smarter City Assessment qui sert de grille d’analyse pour évaluer l’efficacité de ces composantes et de la manière dont elles se combinent en un ensemble économiquement et énergétiquement cohérent et performant.

L’exercice d’analyse s’appuie sur de multiples indicateurs qui permettent de mesurer la situation actuelle et le potentiel d’amélioration d’une ville dans chacune de ces composantes, tant d’un point de vue individuel que systémique:

  • vie citoyenne: degré de modernité (informatisation, outils de surveillance, interconnectivté…) des services de santé publique, de sécurité publique, d’éducation, de logement
  • vie économique: climat d’affaires, stratégie d’attraction d’entreprises, politique immobilière, services en-ligne pour entreprises…
  • mobilité et transports
  • (télé)communications: présence, accessibilité et fiabilité des moyens de communications, présence du haut débit, de réseaux sans-fil
  • gestion de l’énergie: taux d’énergies renouvelables, fiabilité de l’approvisionnement, relevés automatiques et intelligents, émissions de CO₂…
  • gestion de l’eau: degré de qualité, fiabilité de l’approvisionnement, relevés automatiques et intelligents…
  • services de la ville: politique et équilibre budgétaires, plan stratégique à moyen et long terme, présence et efficacité de services en-ligne (formulaires électroniques…).

L’interview d’IBM en images

Climact, pour sa part, réalise un audit carbone qui porte sur deux dimensions:

  • le périmètre “patrimoine et services”: services communaux, mobilité des employés, consommation des bâtiments et véhicules, gestion des déchets…; des données ont été collectées sur base d’interviews avec les responsables de la ville
  • le territoire de la commune pris dans son ensemble: activités commerciales et industrielles, transports (routier, fluvial…) et mobilité, résidentiel, production d’énergie, gestion des déchets…

Sur base des chiffres et réponses, un bilan GES (gaz à effet de serre) a été établi et des propositions de solutions ont été formulées.

L’interview de Climact en images

Découvrir la problématique de la ville intelligente >>>