Opportunités

Votre équipement informatique ou électronique peut avoir plusieurs vies. Le mettre en décharge sauvage, c’est aussi gaspiller une foule de matériaux, parfois dangereux pour l’environnement ou la santé, qui peuvent être récupérés: boîtier métallique réutilisable par l’industrie métallurgique, cuivre des câbles, métaux précieux des circuits imprimés, plastiques qui deviendront des pare-chocs ou des tableaux de bord…

Le recyclage est clairement une nécessité.  Il est également la source de nombreuses opportunités pour l’économie et l’emploi locaux: nouvelles filières à mettre en oeuvre, compétences et techniques de récupération et reconditionnement à affiner ou inventer, réaffectation innovante des matériaux recyclés…

Chacun des maillons de la chaîne de recyclage est source d’opportunités et de débouchés: collecte, traitement, transformation, reconditionnement, valorisation, réparation…

Les emplois à créer seront aussi bien de haut niveau, pour le développement de nouvelles solutions, la prestation de conseils et services, que plus élémentaires.  Ainsi des entreprises d’économie sociale se sont-elles déjà insérées dans cette chaîne, collectant des appareils en fin de vie, se chargeant de les réparer, recycler et revendre.  Citons par exemple Oxfam Solidarité, Les Petits Riens, les Ateliers les Tanneurs, Formarec, Horizons Nouveaux… Plus d’informations sur http://www.res-sources.be.

De même, la taille, la flexibilité, l’inventivité des PME peuvent-elles s’avérer des atouts à exploiter, en complément ou concurrence avec ce que des entreprises de plus grande envergure peuvent réaliser.

Le matériel informatique ou électronique recyclé, moins onéreux que du neuf, peut en outre permettre de lutter contre la “fracture numérique” en autorisant un accès plus aisé des outils à un plus vaste public.

En début d’année, dans le cadre de la réactualisation de la directive européenne DEEE (cible: minimum 65% de collecte d’appareils électriques et électroniques arrivés en fin de vie par les pays européens), le Parlement européen soulignait que le recyclage accru des matières rares que contiennent les appareils électriques et électroniques permettra de garder ces ressources en Europe et, donc, de ne plus dépendre des importations et de productions lointaines. Economie: environ deux milliards d’euros par an.